HANDMADE IN ITALY

HISTOIRE

 

C’est en 2009 que Doriano Mattellone entre dans un studio de design sur la pointe des pieds, mû par la curiosité, après avoir passé trente ans à travailler le bois.

La connaissance de « son » matériau l’a poussé à l’observer sous un autre angle, afin de donner vie à un projet fini.
Cela a mené à la rencontre entre Matteo Ragni et Doriano Mattellone et, surtout, à la naissance de W-Eye. Cette marque est, à de nombreux égards, extraordinaire.
Extraordinaire en termes de concentration d’amitiés, de relations, de rapports durables et solides, empreints d’estime et de projets.

Extraordinaire en raison de la qualité professionnelle des personnes qui l’ont créée, dont Antonio Stella, opticien milanais éclairé et très cultivé, capable d’expliquer en quelques mots ce qui fait d’une paire de lunettes un objet vraiment spécial.

Enfin, extraordinaire en raison du bouleversement que W-Eye a suscité dans le panorama de production de l’Italie du nord-est, où ont germé, en quelques années, des alternatives pleines de vie et d’avenir, et où sont nées des entreprises capables d’affronter sans crainte la nouveauté, en se remettant en question et en s’appropriant l’idée d’une révolution du savoir-faire, solidement ancré dans la connaissance du matériau et dans l’expérience de son travail.

Doriano Mattellone devine avec une grande assurance le potentiel de l’association de matériaux, qui permet de créer des matières nouvelles, solides, flexibles, capables d’améliorer la nature et de révéler ses meilleures facettes.

 

C’est précisément le rôle que jouent le bois et l’aluminium : la création d’un matériau résistant et léger. Ensuite, reste à savoir ce qu’il convient d’en faire. On passe alors à l’étape suivante, qui requiert la capacité de percevoir la forme de manière plus libre, et c’est là que Matteo Ragni entre en scène. Enfin, en 2010 W-Eye fait son apparition au Mido.

En 2011, la monture W-Eye est sélectionnée pour le Silmo d’Or, le prix le plus prestigieux au monde dans ce secteur.

En 2013, l’histoire se répète avec la monture King Eider, réalisée en nacre Superlativa ® et conçue par Matteo Ragni.

Entre-temps, W-Eye reçoit le Prix national pour l’innovation, institué par la Présidence de la République italienne et est sélectionné, la même année, par l’Adi Design Index 2011. En 2012, W-Eye fait son entrée au musée de la Triennale de Milan, qui collectionne les meilleurs produits du design italien.

En 2013, W-Eye reçoit le Prix pour l’Innovation de l’ADI Design Index.

Récompenses

2011
Nomination au Silmo d’Or 2011 : en 2011, lors de la première sortie officielle au Silmo de Paris, W-Eye obtient une nomination, avec le modèle 204, conçu par Matteo Ragni, dans les magnifiques couleurs de la texture arc-en-ciel et le feuilletage en bois produit par la multinationale Alpi®, dans la catégorie « montures d’innovation et technologie ».
2011
Sélection ADI Index design : l’Association pour le design industriel, qui sélectionne tous les ans le meilleur design italien, insère, dans la publication de l’année 2011 dans la catégorie « design pour la personne », les lunettes en bois W-Eye®, conçues par Matteo Ragni.
  2012
Prix National pour l’Innovation : ce prix, institué par la Fondation pour l’Innovation Technologique COTEC par concession du Président de la République Italienne, est décerné en 2012 à Matteo Ragni pour le projet W-Eye®.
2012
Triennal Design Museum : en 2012, W-Eye® fait son entrée au musée de la Triennale de Milan, un musée dirigé par l’institution italienne pour l’architecture, les arts décoratifs et visuels, le design, la mode et la production audio-visuelle.
  2013
Nomination au Silmo d’Or 2013 : en 2013, au Silmo de Paris, W-Eye obtient une nomination, avec le modèle King Eider, conçu par Matteo Ragni et réalisé en bois, en aluminium et en nacre superlativa®, dans la catégorie « montures d’innovation et technologie ».
2013
Prix pour l’innovation ADI Design Index : en octobre 2013, la Direction Nationale de l’ADI décerne ce Prix en tant que reconnaissance particulière pour la caractéristique d’innovation du projet W-Eye.
  2015
Silmo d’Or 2015: en 2015, au Silmo de Paris, W-Eye remporte, avec le modèle AIFIR conçu par Valentino et Lorenzo Mattellone et réalisé en bois aluminium avec un soin tout particulier apporté aux détails esthétiques, le prix Silmo d’Or dans la catégorie « Lunettes de soleil »
  2017
German Design Award Special2017. Prix Spécial 2017 dans la catégorie style de vie avec le modèle AIFIR de la ligne de soleil BASALT. Le jury allemand a récompensé W-eye par l’innovante application technique de ces lunettes de style.
Read More…